Sténotypie

sténotypie

Bref historique de la Sténotypie

Basée sur la phonétique, la sténotypie est la seule méthode permettant de saisir la parole en temps réel autrement que par un enregistrement audio, tout en relevant le nom des intervenants, l’humeur de la salle et les interruptions de séance.

La sténotypie a elle aussi bénéficié des nouvelles technologies. Informatisée et dotée d’un logiciel de retranscription (TSAO), la sténotypie permet une lecture directe ou différée des propos tenus en séance.

Cependant, à ce jour, aucun système informatique ne peut prétendre suppléer l’intervention humaine et garantir du « zéro faute ». C’est pourquoi le rôle du transcripteur est prépondérant. Or, une retranscription est considérée achevée lorsqu’elle approche de la perfection.

La Sténotype

Le clavier de la sténotypiste est composé de 21 touches blanches activées simultanément et/ou successivement en vu de mémoriser en sténogrammes toutes les syllabes prononcées.

Méthodologie relative à une prestation de Sténotypie informatisée

Matériel utilisé en séance

La sténotypiste a pour principal outil une sténotype, petite machine informatisée pourvue d’un clavier de 21 touches blanches disposées en V, sur laquelle elle saisit toutes les interventions. Sa saisie est doublée d’un enregistrement numérique pour faire face aux inévitables bruits parasites produits dans la salle. Les matériels sont silencieux et discrets, ne perturbant aucunement le déroulement de la séance.

Conditions d’intervention dans le cas d’une retranscription différée

La prise de notes nécessite l’intervention d’une personne. Celle-ci se présente sur le lieu de la réunion 20 minutes environ avant l’heure de convocation pour installer son matériel. Le client aura préalablement communiqué l’ordre du jour au prestataire, et tout document susceptible d’aider à la retranscription.

Retranscription

Les sténogrammes mémorisés dans la sténotype sont basculées sur PC sous format Word et convertis en français via le logiciel de TSAO TIRO.
Le fichier son de l’enregistreur numérique est transféré sur un plateau de dictée AS5000.
Le rédacteur parcourt la TSAO en écoutant le fichier son numérique afin de vérifier l’exactitude de la saisie. Il apporte simultanément les corrections nécessaires et met en forme le document selon la commande :
– in extenso
– synthèse
– note de synthèse
Une ultime lecture est réalisée par la sténotypiste dédiée à la réunion.

Conscients des spécificités de chacun, nous adaptons nos travaux à vos attentes.

 

La sténotypie : quels avantages ?

Compte-rendu élaboré en toute neutralité et en toute impartialité ;

Compte-rendu disponible dans des délais restreints ;

Liberté d’intervention des participants lors des échanges, sans la contrainte de la prise de notes ;

Soulage les forces vives de l’entreprise, ou de l’organisation, qui n’ont plus besoin de se libérer du temps pour l’élaboration fastidieuse du compte-rendu. Elles continuent ainsi à se consacrer pleinement à leur coeur de métier.

Pas de contraintes administratives, sociales et fiscales sur ce poste ;